Le grand ballet des déménagements

August 23, 2010

On sent que la rentrée approche. Depuis 3 semaines, il y a un nombre impressionnant de gens qui déménagent et emménagent dans notre résidence, surtout le week-end. Un joyeux bordel autant vous dire: les camions posés en travers du parking, les poubelles qui débordent d’affaires et de cartons vides (qui bien sûr ne sont pas mis au recyclage), les portes laissées ouvertes et ma chienne qui s’invite chez nos nouveaux voisins, les bonnes odeurs de solvants avec les ouvriers qui changent les moquettes et refont la peinture.

Encore quelques semaines de calme et la rentrée du mois de septembre sera là avec ses embouteillages sur le campus, la salle de sport remplie à craquer, les milliers d’undergrads qui trainent sur l’université et il va falloir se battre à nouveau pour faire les machines de linge le week-end. Sans parler du temps qui va commencer à se rafraîchir et du fait que Mat va devoir recommencer à enseigner et aura beaucoup moins de temps pour se consacrer à sa chimie.

Comme vous l’avez compris, je n’aime vraiment pas la rentrée. Il faudrait que ce soit l’été toute l’année où notre résidence est plutôt calme et il n’y a presque personne sur le campus…

One Response to “Le grand ballet des déménagements”

  1. bah moi j’ai toujours trouve epatant de ne pas avoir a faire la queue a la machine a laver (a part peut-etre 5 fois en 4 ans… max…). Tout comme je n’entends jamais personne passer l’aspirateur… Ici c’est un peu l’ete toute l’annee! Sauf qu’on a droit aussi au ballet des demenagements pour nous rappeler que c’est la rentree! et a la neige pour nous rappeler l’hiver 😉