Boulot = 0, vie sociale =1. Ou comment ne rien faire de sa journée…

December 17, 2009

Hier matin, je trouvais que la voiture faisait un bruit bizarre et que ça tapait un peu trop sur les bosses. Étant donné qu’il faisait -8 °C et que la voiture est capricieuse par temps froid, je me suis dit que ce n’était peut-être rien. Hier soir, pareil mais en pire, à chaque bosse j’avais peur de perdre la voiture, et la tête de Mat a bien failli toucher le toit sur un dos d’âne (alors que je roulais doucement). Houston on a un problème!

Ce matin je suis donc passée déposer la voiture chez le garagiste. Le temps qu’il m’emmène au boulot et tout, je ne suis pas arrivée tôt, c’est le moins qu’on puisse dire. J’ai essayé de bosser un peu le matin, mais a 11h30 je suis allée manger avec les filles pour l’anniversaire de Carla.  Forcement, le break a été un peu plus long que d’habitude et je me suis remise au boulot vers les 13h. Le temps de lire quelques publications et de trouver les produits qu’il me fallait, il était 14h30. Je retourne enfin à ma paillasse, et j’ai a peine eu le temps de préparer le matériel nécessaire pour faire une purification avant que les filles débarquent dans mon lab. 15h, l’heure du gâteau d’anniversaire. J’avais oublié.

On mange du gâteau, on discute on discute, si bien qu’il est presque 16h quand je retourne travailler. Bon j’ai deux réactions a faire et qui durent aux moins deux heures, j’ai besoin des résultats pour ma présentation de demain après-midi. Forcément, le garagiste m’appelle a ce moment la pour me dire que la voiture est réparée (les amortisseurs arrières ont été changés), et Carla qui partait tôt ce soir (puisque c’est son anniversaire) me propose de m’amener chez le garagiste pour les 17h.

Du coup je n’ai presque rien fait de ma journée.  Et non ce n’est pas du tout le bon moment pour ne rien faire. Cela fait 3 mois que je bosse sur la même réaction, et j’aurais aimé avoir quelques résultats positifs avant de partir en vacances. Demain va être intense!

Comments are closed.